AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
"The Minority of Likelihood"
avatar
Messages : 91
Date d'inscription : 08/03/2016
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: "The Minority of Likelihood" Lun 28 Mar - 1:31










❝ The Minority of Likelihood ❞




"Capitaine Ozi. Journal de bord #117." Il soupire profondément. "Il faut toujours que je rêve plus grand. Je voulais un doctorat. Je voulais une femme. Je voulais un bon job. Je voulais des gosses. Mais non, ça n'était jamais assez. Alors je suis devenu un putain d'astronaute. Parce que c'était nouveau, c'était exotique. Ça changeait du bungy jumping dégueulasse que j'avais fait en Arizona. Tu passes les tests, ils te disent que t'es assez solide, et que ton doctorat en physiques appliquées te donne des connaissances suffisantes pour prétendre au poste. Ton passé militaire apporte aussi une grande crédibilité. Et bam t'es astronaute. C'est vraiment si facile ?" Il soupire de nouveau."250 mètres."

"Maintenant je suis là, en train de dériver dans l'espace, et pour quoi ? Des sensations nouvelles ? Maintenant les vraies sensations que je veux ressentir c'est pouvoir être avec ma famille sur la terre ferme... Nan, un hamburger géant et saignant, voilà ce qui me manque le plus. Ça fait plus de trois mois que je mange de la viande qui sort d'un tube de dentifrice. J'ai l'impression d'être un vieux de 80ans, je pourrais perdre mes dents que ça ne changerait rien à mon alimentation. Et je vous raconte même pas comment ça ressort. 200 mètres."

"Enfin bref, maintenant je me retrouve ici. A cause d'une toute petite erreur. La mienne."


*Trois heures plus tôt*



"Capitaine Ozi. Journal de bord #115. La situation est un peu plus critique que prévue. La rotation de la station est infiniment trop lente. Elle aurait juste besoin d'un petit coup de pouce et tout rentrerait dans l'ordre. Mais on a plus aucune goutte de carburant. Bien sûr, la prochaine équipe devrait arriver d'ici cinq heures. Mais si on ne fait rien avant on risque bien de s'écraser sur Kepler-452 b. On propulse un peu trop la station et elle pourrait bien aller s'écraser sur le soleil du système. C'est à nous de choisir comment on va mourir. C'est pas donné tous les jours, hein ?"


*Deux heures plus tard*



"Capitaine Ozi. Journal de bord #116. On a plus trop le choix. Halsey a refait les calculs, si on ne fait rien dans la prochaine heure on va rentrer dans l'atmosphère de Kepler. J'ai proposé une solution un peu folle, mais elle peut marcher. Si quelqu'un sort à l'extérieur avec une combinaison à propulsion, et si la poussée exercée par les réacteurs situés sous les bottes est exacte au centimètre près, cela pourrait suffire pour remettre la station en orbite. C'est fou de penser qu'un seul homme pourrait déplacer une station de plusieurs kilomètres de façon assez conséquente pour sauver la vie d'une trentaine d'hommes. Et évidemment, c'est mon idée. Donc c'est moi qui dois aller dehors. Je ne suis utile que sur la station, je ne peux pas faire grand chose dans l'immense projet de colonisation. J'ai bien avancé l'argument expliquant que j'ai une femme et des gosses. Mais apparemment c'est le cas des personnes les plus qualifiées ici. Je croyais que plus on était intelligent moins on avait tendance à faire des gosses ? Putain... Allez, c'est pas comme si je pouvais me tromper de 3 centimètres et tuer tout le monde, hein ?!"

*Une heure plus tard*



"180 mètres. Qui pourrait vraiment m'en vouloir ? Peut-être toutes les vies que j'ai sacrifiées ? 10 centimètres, 10 putain de centimètres en trop ont réussi à faire s'écraser la station. Personne n'a eu le temps de sortir en combinaison pour essayer de survivre le temps que l'autre équipe arrive dans le système. Mais c'était peine perdue, l'oxygène contenu dans nos combinaisons n'aurait jamais suffi à nous faire survivre assez longtemps... On aurait pu essayer, mais le colonel Keyes n'avait pas l'air d'être très chaud. Enfin après être entré dans l'atmosphère de Kepler sa température corporelle a du bien augmenter... Too soon ? 130 mètres."

"Et donc, voilà où j'en suis. J'ai plus de station où rentrer, j'ai plus de carburant dans les réacteurs de ma combi, et je dérive dans l'espace. Il fait plutôt froid. Ah, et les 30 personnes présentes sur la station sont probablement déjà toutes mortes. Mais j'ai putain de froid. Mais ça risque de ne pas durer. Encore quelques mètres et je rentre dans la zone de rayonnements létale du joli soleil en face de moi. J'aimerais vraiment pouvoir accélérer le mouvement. Mais je me sens pas d'essayer d'enlever ma combinaison. J'ai toujours voulu savoir ce que ça faisait d'être un marshmallow. 90 mètres."

"Je sais pas pourquoi j'enregistre ça, sûrement dans le cas où quelqu'un puisse trouver mon bloc de données. Ma petite boîte noire. Sachez que... Sachez que c'était de ma faute. Mais on a tous fait ce qu'on pouvait. On avait juste les mauvais calculs dès le début. La distance d'erreur était tellement infime qu'elle a mis trois mois à poser problème. C'est comme ça. Je suis reconnaissant d'avoir pu voyager un peu dans l'espace. J'aime ma famille, mais ça fait du bien de pouvoir décompresser de son côté. Et y'a un sas spécialement fait pour ça dans la station ! … Je crois que la mort rend mes blagues un peu moins drôles. Mais juste un peu. 50 mètres. Ça devient trop proche pour qu'il n'y ait pas de risque pour mes données. Je vous laisse donc ici. Je rencontre ma destinée dans environ trente secondes. Fin de transmission. See you space cowboys."

Ozi débranche le bloc de données présent sur sa combinaison. Il contient toutes les informations concernant les vingt-quatre dernières heures. Il le lance dans la direction opposée au soleil. Avec un peu de chance il dérivera suffisamment longtemps dans l'espace pour que quelqu'un finisse par le trouver. S'il est encore exploitable à ce moment là.

10 mètres.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 13
Date d'inscription : 08/03/2016
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: "The Minority of Likelihood" Jeu 31 Mar - 7:33
Haha j'adore j'en veux pluuuuus !! Le "J'ai toujours voulu savoir ce que ça faisait d'être un marshmallow" m'a bien fait rire (oups la situation est pas drôlilol pourtant). Je ne sais pas quoi dire de construcif mais en tout cas j'adore l'idée et je reconnais bien ton style, incisif et emplie d'humour noir, et j'adooore ça :D Hâte de lire les autres nouvelles ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 91
Date d'inscription : 08/03/2016
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: "The Minority of Likelihood" Jeu 31 Mar - 10:03
Eheh merci bien o/ sans humour noir c'est pas la même chose j'avoue :P.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 20
Date d'inscription : 08/03/2016
Age : 27
Localisation : System Sol - Erdé Tyrène
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: "The Minority of Likelihood" Jeu 31 Mar - 14:38
J'aime tes références mon grand! Tu es mon héros!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 26
Date d'inscription : 08/03/2016
Age : 30
Localisation : Courbevoie
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: "The Minority of Likelihood" Sam 2 Avr - 17:50
Ténu.
Bref.
Concis.

Je ne connais, ni n'apprécie pas vraiment ce type de récits, mais le sujet m'a beaucoup plu et m'a fait sortir du registre. J'aime beaucoup ! Par contre... Quelle dureté de narration. Et en même temps non, puisque bourré d'humour noir et de dérision.

Ça... m'a vacciné de devenir astronaute (Je n'avais pas vraiment envie, ni la possibilité d'toutes manières, mais c'pour le style)

Toujours efficace, mon ami ! =)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: "The Minority of Likelihood"
Revenir en haut Aller en bas
"The Minority of Likelihood"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» minority report ATACHE CASE
» l'écran tactile de Minority Report bientot dans vos maison
» Les Tops Des Membres de Ciné Feeling
» Steven Spielberg
» les fausses fin war world et minority report

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Mars 2016-