AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
"Opposites Attract"
avatar
Messages : 92
Date d'inscription : 08/03/2016
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: "Opposites Attract" Mar 5 Juil - 10:16


Opposites Attract





























Molekyl était un monde féerique, détruit il y a un peu moins de cinq siècles par les Mennesker, une race vile et guerrière. Il y a une histoire, cependant, que je souhaite vous faire partager, et qui appartient à cette région. Comme souvent, c'est une histoire d'amour impossible, tellement impossible que les deux êtres concernés voulaient à tout prix essayer. Molekyl n'accueillait pas d'entités de chair et de sang, mais bien d’éléments naturels, régis par une force inconnue. Il existait en tout et pour tout onze clans différents.

Le clan des Vann, constitué d'élémentaires d'eau, pouvant prendre la forme qu'ils souhaitaient.
Le clan des Anlegg, constitué d’élémentaires de plante, majoritairement humanoïdes mais pouvant allonger leurs membres autant que leur énergie accumulée le permettait.
Le clan des Jorden, constitué d’élémentaires de terre, des humanoïdes imposants, pouvant dépasser les trois mètres de haut.
Le clan des Tre, constitué d'élémentaires de bois, formés comme n'importe quels arbres, avec des racines externes leur permettant de se déplacer.
Le clan des Brann, constitué d’élémentaires de feu, pouvant accuser la forme qu'ils préféraient, qui était bien souvent une simple flamme en forme de goutte.
Le clan des Lyn, constitué d'élémentaires d'électricité, dont la forme n'a jamais vraiment été définie. Ils pouvaient se rendre invisibles à l’œil nu ou accuser la forme d'un éclair.
Le clan des Squa, constitué d'élémentaires de vent, qui, au contraire des Lyn, ne se rendaient que très peu souvent invisibles. Leur fierté les obligeait à se faire voir en toute occasion, la plupart du temps en forme de tornade.
Le clan des Leire, constitué d'élémentaires d'argile, qui étaient parmi les entités les plus pacifistes de Molekyl. Ils passaient leur temps à se reposer ou à se regrouper en une orgie chaotique. Une grande majorité du clan restait sous forme quasi liquide, étalée sur le sol en une seule unité inerte.
Le clan des Dyn, constitué d’élémentaires de sable, épousant majoritairement une forme humanoïde. Cela était plus simple pour se déplacer, bien qu'ils pouvaient changer leur densité comme ils le désiraient. Pour les voyages les plus longs, une aide des Squa était la bienvenue.
Le clan des Bakken, constitué d'élémentaires de pierre, apparaissant sous toutes formes diverses, définies à leur naissance de manière naturelle.
Enfin, le clan des Kisel, constitué d’élémentaires de verre, épousant différentes formes de gouttes.

Les Kisel étaient jeunes, le clan n'était apparu que très tard dans l'histoire de Molekyl. Si la plupart des entités étaient nées naturellement, d'autres étaient le résultats de siècles d'évolution et d'accouplements interraciaux. Les Kisel, par exemple, résultait d'une relation entre Dyn et Lyn. Ces deux factions étaient autrefois ennemies, les amenant alors jusqu'à la bataille d'Obsidian. Elle ne dura qu'une seule nuit. Lorsque le jour se leva, les survivants notèrent que leurs frères morts au combat avaient laissé derrière eux de nouvelles entités jamais vues auparavant : les Kisel. La surprise qui s'en suivit brisa toute volonté de guerre tant la coopération paraissait être plus avantageuse, surtout qu'il fallait maintenant éduquer ce nouveau clan. Les Anlegg, quant à eux, étaient nés de plusieurs années d'accouplements entre Vann et Jorden. Si de tels accouplements étaient en général mal vus, ils étaient finalement nombreux. Certaines races étaient cependant défendues de s'accoupler avec d'autres, pour des raisons évidentes.
S'il existait des tensions entre les clans, il y avait très peu de guerres, tellement chaque faction avait peur des pouvoirs de l'autre. Les Tre avaient par exemple très bien compris qu'il était inutile d'engager une guerre avec les Glas tant qu'ils détenaient une alliance solide avec les Brann. Il aura fallu une bataille destructrice pour le comprendre, mais chacun évitait d'entrer dans les affaires des autres. C'est dans ce climat que débute l'histoire de Sten, du clan Bakken, et de Glas, du clan Kisel.

Glas était un Kisel de taille moyenne, à peine plus d'un mètre, en forme ellipsoïdale. Il faisait partie de cette nouvelle génération de Kisel qui se déplaçait par lévitation et non plus grâce à deux jambes de verre relativement fragiles. Les vieux Kisel avaient tendance à finir leurs jours culs-de-jatte, et séniles. Glas possédait des bras et mains humanoïdes normaux, et surtout, il avait un pouvoir reproducteur très puissant. A Molekyl, il n'avait jamais été question de sexe. Le système de reproduction se rapprochait de la mitose cellulaire, excepté qu'elle demandait l'action de deux entités différentes. Après plusieurs mois de contacts rapprochés, une troisième entité naît lors d'un contact. Les accouplements forcés étaient légions, l'être alors créé prenait souvent possession d'un membre d'un des géniteurs afin de naître, puis se développer. Dans les relations saines, le processus d'accouchement se déroulait assez étrangement comme celui d'un mammifère. La femelle cracherait un nourrisson ayant produit lui-même ses cellules.
Cette particularité était commune à tous les clans élémentaires. C'est pourquoi ils se retrouvaient tous de leur côté, sans trop chercher le contact avec d'autres factions. C'est également pour cela que certaines races ne devaient en aucun cas fraterniser avec d'autres. Il existait trop de risque quant à l'accouplement de deux éléments inversés. Le but de l'accouplement était avant tout de faire persister les clans présents, et non pas d'essayer d'en créer de nouveaux. Peut-être un clan de vapeur serait né de l’accouplement Vann et Brann, mais cela était tout simplement interdit. Un essai d'accouplement raté était considéré comme étant une faute grave.
Pourtant, ceci n'empêcha pas Glas de fraterniser avec Sten, un membre du clan opposé au sien. Il se disait que le verre et la roche ne pourraient rien engendrer de viable, et pourraient voire même endommager les parents. Sten était un Bakken de petite taille, avoisinant les un mètre soixante. D'autres Bakken faisaient le double. Ses membres étaient humanoïdes au possible, mais son corps était composé de trois gros triangles de pierre grossiers. Un triangle massif pointant vers le bas représentait son tronc, alors que sa tête et la partie basse de son corps étaient formés de deux triangles plus petits, pointant vers le bas.

" Hey, tête d'ampoule !"
Les ampoules étaient de petits insectes pratiquement faits du même matériau constituant les Kisel, ce qui en ont vite fait une boutade de choix.
"Salut, Sten."
"Comment va ton cœur, aujourd'hui ?"
"Ça va. Je vais en consultation dans moins d'une heure."
Ah, oui, petit détail que j'ai oublié : les Kisel étaient creux, ce qui les rendait d'autant plus fragiles. Ils n'avaient pas d'organes sinon un cœur, accroché à leur peau par une fine passerelle de verre. Encore une fois, il n'était pas rare que les Kisel soient sujets à divers problèmes de santé. C'était une race jeune qui n'avait pas encore fini son évolution. La passerelle de cœur de Glas avait cassé alors qu'il était petit. Contrairement à la plupart des Kisel à qui cela arrive, il n'en est pas mort. Il a donc passé des décennies avec un cœur qui se promenait dans le creux de son tronc. A chaque instant il risquait de se briser par un mouvement un peu trop brusque. Les sentiments pouvaient également affecter la fragilité de son cœur : plus il battait, plus il risquait de rompre.
Ajoutez à cela la fragilité naturelle des Kisel face à la météo. Si la plupart des clans n'avaient pas de problèmes particuliers face aux intempéries, les Kisel devaient surveiller les températures extérieures avec intérêt. Comme leur peau n'étaient pas plane, constante, ou même d'une épaisseur identique à chaque endroit, la chaleur et le froid avaient un impact important. Les Kisel ne devaient pas s'exposer trop longtemps aux températures extrêmes, des deux côtés du thermomètre. Ils risquaient en effet de se fissurer, voire même d'exploser, face à la dilatation et à la contraction que pouvaient provoquer ces températures.

Quoi qu'il en soit, Glas alla voir ce qui se rapprochait le plus d'un docteur Kisel.
"J'ai mal au cœur depuis quelques temps. J'ai cette grosse tache noire qui est apparue."
"Vous... Vous avez été contaminé par une attente d'accouplement avec un Bakken ! Votre cœur commence à se transformer en roche... Encore quelques semaines en contact avec un élémentaire de pierre et vous mourrez. C'est pour cette raison qu'on interdit tout contact prolongé !"
Le docteur donna quelques conseils à Glas et le laissa s'en aller. Il en référa cependant à ses supérieurs, qui prirent des mesures drastiques. Glas fut isolé afin de décider de son sort quelque temps plus tard. Enfermé dans une tour non loin de son chef de clan, il était impossible pour lui de s'en aller. Plusieurs jours passèrent avant qu'on ne lui délivre son jugement. Il n'avait rien fait de mal, manifestement c'était l'affluence de Sten qui l'avait attaquée, il était donc hors de danger au niveau légal. Il était fort probable qu'il meurt quelques semaines plus tard quoi qu'il arrive, son cœur était trop atteint.
Sten était donc considéré comme étant une menace. Il fut également écarté de son propre clan. Il fut attaché et jeté dans une prison faite de verre synthétique. C'était une tentative ratée de créer un verre assez résistant pour servir de prothèses aux Kisel démembrés. Une cellule unique fut formée avec le matériau restant de l'expérience, suite à l'attaque d'un Dyn dissident. Le verre ne conduisant pas l'électricité, c'était la prison parfaite pour un telle élémentaire. Elle ne pouvait cependant pas résister aux coups de Sten, c'est la raison pour laquelle on l'attacha. Une autre prison aurait été la bienvenue, mais c'était tout simplement pas un bâtiment ordinaire à Molekyl.
Glas était évidemment interdit de visite, mais réussir tout de même à atteindre la dite prison.

"Hey, Sten.
"Yo... C'est quoi le verdict ?"
"… Tentative de meurtre, tu seras démembré et utilisé comme ressource... Je suis désolé, je n'aurais pas dû aller voir ce foutu docteur !"
Sten sourit "Bien sûr que si c'était nécessaire. Tu es mourant. C'est important de te faire soigner."
"C'est incurable..."
Sten perdit son expression enjouée. "Oh... Tu ne devrais pas être là, alors. Rester en contact avec moi risque de faire empirer la chose..."
Glas se sentait mal, et ce n'était pas seulement à cause de son demi cœur de pierre. Il inspecta l'environnement dans lequel la prison se tenait. C'était une jungle banale, comme il en avait partout sur Molekyl. De nombreux arbres se tenaient derrière la cellule en verre. Glas eut une idée. Il chercha pendant plusieurs minutes aux alentours.
"T'as perdu quelque chose ?"
Glas toucha son torse. "Nan. J'ai trouvé le moyen de te sauver."
"Ne..."
Sten n'eut pas le temps de commencer sa phrase que Glas lévita le plus vite possible vers un des arbres perchés juste au dessus de la prison. Il monta chaque centimètre avec ses bras frêles. Ils pouvaient craquer à tout moment. Son petit cœur en pierre se promenait dans son torse creux en faisant un petit bruit de ricochet sur sa peau de verre. Ce genre d'activité sportive aurait sûrement raison de sa vie plus tard.

Une fois au plus haut de l'arbre, Glas regarda le toit de la prison.
"En espérant que tu sois assez fort." Il tapa contre son tronc.
Glas sauta de l'arbre vers le toit en verre, et s'éclata plusieurs mètres plus bas. Son corps en entier se brisa en une centaine de petits morceaux, libérant alors son cœur, qui vient s'impacter contre la prison, la brisant à son tour. Les quatre murs tombèrent, laissant Sten libre, couvert de morceaux de verre, à la fois venant de son ancienne prison et de son ancien ami. Il attrapa un grand triangle de verre et coupa ses liens.
"Tu n'avais pas à faire ça, même condamné..." Il ramassa le petit cœur en pierre et en verre, qui n'avait pas explosé malgré l'impact. Il fallait croire que la roche l'avait renforcé plus qu'autre chose. Il courra dans la jungle, espérant trouver un endroit où se cacher. Il avait une drôle de sensation dans son ventre. Peut-être à cause de la mort de son meilleur ami. Les petits papillons au creux de son ventre émirent une lueur, prouvant qu'un malheur peut cacher une nouvelle opportunité.

Revenir en haut Aller en bas
"Opposites Attract"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Pour ceux qui portent des lunettes ?
» nombres d'attraction en une journée
» Les Forces G
» Récapitulatif des attractions avec description.
» La mauvaise météo et les Parcs Disney

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Juillet 2016-