AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
Random Text: Telltale
avatar
Messages : 91
Date d'inscription : 08/03/2016
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Random Text: Telltale Jeu 29 Sep - 17:43


❝ Telltale ❞



La cloche résonna dans le crâne d’Erik. Une dure journée touchant à sa fin, il allait enfin pouvoir profiter de son week-end et finir la quête qu’il avait commencée sur le jeu "The Secret World" quelques jours auparavant.
"Les enfants, n’oubliez pas ! Vous devez m’écrire un conte pour lundi. Chacun d’entre vous va devoir trouver une belle histoire à raconter, et on évite de plagier Andersen, merci !"
Son crâne vrombissait toujours, et pourtant la cloche s’était tue. Un conte… Il aimait s’immerger dans des histoires fantastiques, mais jamais il n’avait eu l’opportunité d’en créer une du début à la fin. Il rangea ses affaires, dit déjà adieu à son week-end, et longea le mur jusqu’à la sortie.

"Eh bien, on ne dit pas au revoir, sale gosse ?"
Erik releva la tête et aperçut un visage familier. C’était l’homme de ménage responsable de nettoyer son bâtiment principal et la grande salle de musique. Le chef des sols comme il aimait s’appeler. Il portait une casquette verte sur la tête, toujours bien enfoncée, cachant tous ses cheveux et ses oreilles. Erik s’excusa et expliqua son désarrois, qui devait sembler bien vide pour un adulte. Mais l’homme de ménage l’écoutait toujours, et ils échangeaient de belles idées sur de multiples mondes fictionnels.

"Je déteste ce genre de devoir… Faire appel à mon imagination c’est la pire chose pour moi ! Et encore, s’il suffisait de rendre un papier, je pourrais me contenter d’une mauvaise note et rentrer chez moi, mais là il faut aller lire son histoire sur l’estrade..."
L’homme esquissa un sourire. Il se rappelait ces moments d’angoisse si bien. Au début vous paniquez, et puis vous finissez par essayer de les conquérir. Finalement, on finissait par vivre avec, ils devenaient des compagnons de vie.
"Ce n’est pas le devoir qui te dérange tant que ça, n’est-ce pas ? Ton problème avec Eva s’est arrangé ?"
Erik grimaça. Amon arrivait toujours à lire en lui comme dans un livre ouvert. C’est ce qu’il aimait le plus chez lui, mais aussi ce qu’il redoutait certains jours.
"A la fin de l’année il va falloir choisir une faculté… Et j’ai toujours eu envie d’entrer dans la fac d’art de Konstfack, à Stockholm… Pourquoi ne pas devenir artiste ?", il esquissa un sourire triste, "Mais le rêve d’Eva c’est d’aller à la fac de sciences d’Oslo. Elle apprend le norvégien pour cette raison depuis des années. Y’a six heures de route entre les deux villes, et c’est pas possible pour nous… Donc, soit je la suis… Soit..."

Erik avait les larmes aux yeux, se qui mit mal à l’aise Amon.
"Et la dernière chose que tu veux avoir à faire c’est te concentrer sur un devoir débile."
Erik laissa transparaître un sourire en coin. "Exactement."
"Écoute, on va passer un deal. Cherche une histoire ici et là, et si à la fin de ton week-end tu ne trouves rien, lundi je te passerai un conte."
Erik fut surpris. "Vous allez pas me ressortir un Disney ou un Grimm, hein ?"
Amon ricana "Nah, rien de tout ça. Une histoire que je n’ai racontée à personne, inédite."
"Ok…" Il s’énergisa de nouveau. "Ok, Amon, lundi, tu me files ton histoire, et elle a intérêt à être bonne !" Erik courra vers la sortie en lançant un signe de la main.
"Hey ! Essaye d’en trouver une quand même !"



Lorsqu’Erik arriva devant son lycée, il ne se sentait pas si fier de lui. Il s’était bien posé devant une page Word, mais rien n’était venu. Il avait essayé pendant cinq bonnes minutes, mais rien n’était venu. Le petit logo bleu en forme de bielle de locomotive avait très vite attiré son attention. Il avait  fini par passer la majorité de son week-end à tuer des wyverns et des goules. En passant par le couloir principal, il croisa Amon, qui était déjà en train de l’attendre, avec quelques pages noircies dans la main. Avec un regard accusateur, il tendit le paquet de feuilles lorsque Erik lui passa devant.
"Pas de commentaire, vieil homme." Il bifurqua très vite dans la salle de classe. Il avait de grosses cernes au dessous des yeux. Mais au moins, il avait réussi à éviter toute discussion avec Eva. Il n’avait pas encore eu le temps de s’asseoir qu’il fut interpellé par sa professeure.
"Erik. Apparemment tu as passé tes nuits à travailler sur ton projet. Tu seras donc le premier à nous raconter ton sublime conte. Comme ça tu pourras dormir pendant le reste du cours." La classe lança un rire à l’unisson. Madame Krapabelle était manifestement de bonne humeur ce matin-là. Et, non, ce n’était pas son vrai nom. Erik monta sur l’estrade et commença son histoire.






Telltale

Cette histoire se passe à Cirdan, le royaume d’êtres magiques, qui seront appelés plus tard "Elfes" par les hommes. Cela fait maintenant plusieurs siècles que ce peuple paisible vit loin des autres races. Il est là l’orgueil des Elfes : se sentir supérieur aux autres et ainsi s’isoler. Cependant, l’immortalité vient avec d’innombrables fléaux. Cirdan était peuplé des mêmes créatures depuis sa création. Sans mixité et sans mélange, la race des Elfes s’affaiblissait petit à petit. La consanguinité environnante laissait de nombreuses portes ouvertes, surtout en matière de santé et de connaissances. A part les Elfes eux-même, personne ne fut surpris d’apprendre qu’une maladie attaquait Cirdan. Elle ressemblait à la gale que les Hommes avaient déjà combattue il y a des années. Si les Elfes étaient immortels, ils n’étaient en aucun cas invincibles. La maladie, surnommée Ulwarth par les plus jeunes, avait déjà décimé le quart de la population. L’aîné du royaume, sur son lit de mort, fit part de son idée de remède à son successeur : si la maladie ne touchait que les Elfes, il suffisait d’être autre chose qu’un Elfe.

Le nouveau régent concocta une potion surprenante, dont il trouva la recette dans une page du journal du défunt roi. Cette potion pouvait transformer un Elfe en humain. Le procédé n’était pas très compliqué, tant les deux races se ressemblaient finalement comme deux gouttes d’eau. Cependant, aucun Elfe de Cirdan n’osa ingurgiter ladite potion. Il n’y avait rien de plus honorable que de vivre en tant qu’Elfe. A part peut-être mourir en tant qu’Elfe. Il n’y avait rien de plus repoussant que de vivre en tant qu’Humain. A part peut-être vivre en tant que Nain.
Tous refusèrent la potion, sauf Haldir, un jeune Elfe excentrique. Il n’accepta pas afin d’éviter la mort. Il accepta afin de rencontrer l’amour. Haldir était un soldat des frontières extérieures, il s’occupait de la protection du royaume de Cirdan. Seulement, il existait un petit village humain non loin des bordures ouest. Haldir s’y était rendu afin de juger de la dangerosité de la race, inconnue pour lui. Il y prit contact avec une humaine, avec qui il partageait un lit une fois toutes les grandes lunes. Elle avait réussi à susciter son intérêt comme aucune Elfe ne l’avait fait auparavant. C’était peut-être le côté exotique de la pratique, mais il n’aurait jamais voulu personne d’autre.

Ulwarth était une maladie impitoyable, les premiers symptômes se manifestaient bien souvent par une perte exponentielle de chairs au niveau des oreilles. Haldir n’avait plus d’oreilles pointues depuis plusieurs jours. Alors que la majorité du royaume préféra envoyer une troupe d’une vingtaine d’Elfes sains quérir de l’aide chez leurs cousins du nord, Haldir but la potion et se rendit au village humain, afin de pouvoir profiter de ses amours. Sa maîtresse fut étonnée par sa nouvelle identité mais accepta bien vite son nouvel amoureux. Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants.


Erik remarqua que la fin de la dernière page avait été raturée, déchirée, et réparée.
"Et bien, jeune homme, la fin est un peu abrupte mais au moins vous avez écrit quelque chose ! Vous pouvez aller dormir dans le fond de la classe, merci."
Il ne ferma pas une paupière. Il passa l’heure suivante à essayer de déchiffrer les quelques restes d’histoire qu’il y avait à la fin de la dernière page.
La cloche sonna et Erik fusa dans les couloirs, à la recherche du chef des sols. Il était dans un coin, à balayer les dégâts d’une soirée trop bien arrosée.

"Hey Amon ! Merci pour l’histoire !"
L’homme se redressa et afficha son plus beau sourire. "De rien, gamin."
"Mais pourtant t’as déchiré la fin ? J’ai réussi à déchiffrer quelques phrases, ça avait l’air cool !"
Amon eut un goût amer dans la bouche.
"Les histoires que j’écris ne se finissent jamais bien. Je voulais juste changer ça, un peu. Et puis ça fait mieux pour ton cours."
"Bah dis-moi la fin, c’est trop abrupte là !"
Amon regarda l’adolescent devant lui, crispé dans un expectatif intrigué.
"Bon, ok…"

"Lorsque l’Elfe est reparti la voir, elle ne l’a pas accepté comme il était. Elle l’a rejeté. Parce que, tu vois, si le fait qu’elle était humaine était ce qui plaisait à Haldir, c’était également le fait qu’il était Elfe qui plaisait à l’humaine. Elle l’a rejeté, et il a dû vivre en tant qu’humain, repoussé par les Elfes et leur orgueil. Il a dû apprendre à se fondre dans la masse, et à se trouver un job, parce que c’est ce que les humains font." Amon enleva sa casquette, essuya quelques perles de sueurs de son front avec le revers de son poignet, et se gratta le bout de son oreille gauche, visiblement rongé par un mal étrange. "Et le pire dans tout ça, c’est qu’il n’existait aucune potion pour annuler l’effet initial. Apparemment, tu ne peux que faire empirer ta situation. La morale de l’histoire que je t’ai donnée, c’est qu’il faut éviter le péché d’orgueil, qui peut t’empêcher d’avoir de belles choses. La morale de mon histoire, c’est qu’il faut vivre ta vie pour toi-même, et pour personne d’autre."
Haldir sourit et partit nettoyer la salle de musique.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 02/04/2016
Age : 30
Localisation : An Alré
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Random Text: Telltale Jeu 29 Sep - 19:14
C'est triste, mais c'est beau, comme beaucoup de choses tristes.
Revenir en haut Aller en bas
Random Text: Telltale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [WIDGET] TEXT WIDGET [Démo/Payant]
» geburtstag - ein schöner Text
» garder le text word ensemble
» [SOFT] LOCKSCREEN TEXT APP : Ajoutez du texte à vos lockscreen [Démo/Payant]
» [REQUETE] Text Epress

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Black's Chest-