AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
Why These Shoes?
avatar
Messages : 92
Date d'inscription : 08/03/2016
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Why These Shoes? Ven 14 Juil - 2:28



"Why These Shoes?"


"Tu sais quoi ? J’en sais rien, pour être tout à fait honnête. J’ai juste envie de les porter, parfois…"
Nyx portait le genre de chaussures qui semblait pouvoir se fendre en deux par le simple fait que leur détenteur avait fait un pas en avant.
"J’te juge pas, hein, je suis juste curieux."
"Allez… Tout le monde juge. Je suis en train de te juger pour m’avoir jugée. C’est normal. Je suis pas en colère contre toi, c’est juste… Laisse-moi tranquille, okay ?"
Comme bien souvent, ce n’était pas vraiment une histoire de chaussures. Nyx était une fille propre, au point que ses collèges se demandaient si elle ne portait pas de nouveaux vêtements chaque jour. Ce n’était pas le cas. Mais elle pourrait très bien le faire, et personne ne la contredirait. Ces chaussures avaient vécu à travers plusieurs cercles de l’Enfer, et ce n’était certainement pas le genre de baskets que Nyx aurait, ou devrait, porter en cette occasion. Alen suffoquait dans son costume, et était un peu jaloux d’elle. Il aurait aimé avoir le courage de porter n’importe quoi d’autre. Mais les enterrements étaient plus pour les vivants que pour les morts. Vous vous deviez d’être présentable, vous deviez lâcher une petite larme, et surtout, vous deviez être présent. Si les gens vous voient à un enterrement, ils vont penser que vous êtes bon, rien que pour être là. Bien sûr, certaines personnes sont réellement là pour honorer les morts, mais elles sont rares. Chose encore plus ironique, les personnes les plus touchées par une mort préféreraient sûrement être chez elles, à se morfondre dans leur douleur, à ne rien partager.
Ils restèrent regarder le sol graveleux pendant quelques minutes, ensemble, jusqu’à ce qu’Alen laissa échapper un profond soupir. Toutes les personnes de plus de cinquante ans fixaient Nyx du regard. Elle ne pouvait moins s’en préoccuper.

"Il est temps de finir d’enterrer maman, Nyx." A peine eurent-ils fait deux pas qu’une de ces personnes âgées ne lança un commentaire bien fort, "c’est tragique, elle était si jeune", de façon à ce que tout le monde entende, et acquiesce. Ce n’était pas réellement tragique. Pas pour eux. Ils sont vieux, ils sont en vie, et ils sont ici pour s’en rappeler. La jeune est morte, ah, loser. Je suis en vie. Je suis chanceux. Je serais ravi de participer à l’enterrement de tous les gens présents aujourd’hui.

"Elle a passé ses dernières années à reprendre des études pour un travail qu’elle n’exercera jamais. C’est triste. Si elle avait su, elle aurait pu profiter de la Vie un peu plus."
"Tu sais que tu seras morte dans quelques années, et tu es encore en train de faire chier le monde à propos de tout et n’importe quoi. Alors, j’dirais bien que ce que tu fais aujourd’hui n’a aucune importance avant que tu sois morte, grand-mère."
De nombreuses paires d’yeux s’ouvrirent grandes, dont celles d’Alen.
"Nyx ! Parle pas à grand-mère comme ça !"
"Eh bien, j’imagine que je vais devoir attendre tes funérailles pour discuter de tout ça, mamie. Je pourrai étendre mes pensées merdiques un peu partout. On s’y verra, bien assez tôt."
Les gens ont tendance à être choqués par l’honnêteté.

""Cordiality is the mother of Bullshitery." Comme répétait papa."
Tout le monde la regardait, à présent.
"Je vois une bonne dizaine de personnes que je connais. C’est bien. C’est loin des trois centaines qu’elle a sur Facebook, mais c’est normal. C’est normal de perdre des amis en devenant adulte. Je veux dire, certains jours j’ai à peine le temps de manger, alors organiser un restaurant avec des potes… Nan, il arrive un moment où tu te rends bien compte qu’il est impossible d’entretenir une relation avec la soixantaine de gens qui te suivent sur Twitter, donc tu choisis une poignée d’élus et tu taches de leur demander des nouvelles de temps en temps ; suffisamment souvent pour que tu puisses toujours appeler ça une amitié. Avec un peu de chance, ces personnes que tu as choisies t’auront choisi également, et avec encore plus de chance, tu auras même quelques extras à côté, des gens qui t’appelleront pour avoir des nouvelles, alors que tu n’avais même pas pensé une seule seconde à les ajouter à ton petit groupe de privilégiés. C’est ça, être adulte. Mais je suis contente qu’on soit tous là. Vous avez sûrement passé une bonne dizaine d’heures à lui parler ces derniers temps, hein ? A savoir comment elle allait, à savoir si elle avait envie de se balancer au bout d’une corde. Parce qu’apparemment c’était le cas ! On passait des journées entières ensemble, elle et moi, et le seul souvenir que j’ai d’elle, c’est des putains de chaussures, c’est con hein ? Qu’est ce que tu vas me laisser quand tu seras six pieds sous terre, mamie ?"
"Nyx !"
"Quoi ?!"
"Maman est morte !"
Elle fixa Alen pendant deux bonnes minutes avant que ses yeux ne s’emplissent de larmes. Chaque goutte d’eau présente dans son organisme à ce moment-là se retrouva sur le sol en moins de six minutes.
Étape 2 terminée.

Revenir en haut Aller en bas
Why These Shoes?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» DOROTHY-SHOES [ Photographie. ]
» [Vends]Vêtements, shoes, etc Yo-SD, Lati Yellow, Pullip & Co
» Blog "Fashion Doll Shoes"
» VDS Outfits, serre-têtes, shoes, serpents, épées...
» VDS Vêtements, shoes, du Puki au 70 cm NEWS !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Black's Chest-